Actualités

TAVEKAPAMETAPE

Mercredi 25 novembre 2015

Atelier théâtre des gens et des métiers TGM

Spectacle de l'atelier Théâtre avec Atout Majeur (Zoubida Belkebir) sur le thème de la violence familiale

SYNOPSIS

Depuis 2006, chaque année le Théâtre Aleph réalise avec des femmes en parcours d’insertion chez Atout Majeur   l'action "Théâtre et lutte contre les discriminations" tout à fait  originale et efficace, qui soigne l’humain, la dignité et la confiance. La parole, le jeu, le partage et la générosité en sont les bases.

Oscar Castro écrit des scènes sur les thèmes à traiter, avec les mots des participants. Les scènes sont illustrées de quelques chansons et chorégraphies travaillées durant l’action par Sylvie Miqueu. Un fil conducteur relie l’ensemble et donne harmonie et cohérence au spectacle joué par les femmes.

Cette année, le Théâtre Aleph a le plaisir de vous inviter à une représentation de la nouvelle pièce créée dans le cadre de cette même action "Théâtre et lutte contre les discriminations" avec un groupe de femmes et d'hommes en parcours d'insertion chez Atout Majeur.

DATES

Vendredi 6 novembre 2015 à 14h30 - Théâtre Aleph (30, rue Christophe Colomb  - Ivry sur Seine)

Mercredi 25 novembre 2015 à 15h- Centre social de la cité Gagarine  (Ivry sur Seine) dans le cadre de la journée de lutte contre les violences faîtes aux femmes.

PARTENAIRES

Cette action est soutenue par l'ACSE, la DDCSJ du 94, le CG du 94 et la Région IdF.

En collaboration avec  Atout Majeur.

 

 

LE CANARD ENCHAINE

28 octobre 2015

Tignous hasta siempre !

Un article de Mathieu Perez.

France Inter

30 octobre 2015

D'ici, d'ailleurs

Oscar Castro sera vendredi 30 octobre 2015 à 20h sur France Inter à l'émission D'ici, d'ailleurs avec Zoé Varier.

Rediffusion de l'émission du 15 juillet

CHARLIE HEBDO

21 octobre 2015

copinage

Charlie Hebdo annonce notre spectacle "Tignous hasta siempre!" dans la rubrique "copinage"

ALEPH CHILI

18 septembre 2015

Le théâtre Aleph a sa maison au Chili !

 

Voilà 40 ans que je rêvais d’avoir une maison au Chili pour l’Aleph, c’est comme un retour à nos 17 ans… Neruda disait : Un artiste a deux obligations, partir et revenir, un artiste qui ne revient pas c’est un cosmopolite et un cosmopolite c’est à peine un homme, à peine l’ombre d’une lueur moribonde… Cet  Aleph, situé dans une commune populaire, sera communautaire mais aussi international, avec des échanges avec des comédiens français où l’Aleph a développé un travail important et reconnu pour devenir le premier théâtre latino-américain installé à Paris depuis 40 ans, faisant ainsi partie intégrante du théâtre français, comme le fut le théâtre Aleph au Chili. Toute ma gratitude à ceux qui ont rendu possible l’ouverture de ce lieu où j’espère grandir, apprendre et parvenir à réaliser mes rêves de vraie justice et de culture communautaire pour enfin la partager avec mes compatriotes qui restent ceux que j’aime le plus au monde. Il n’y avait pas de jour meilleur pour planter cette banderole que ce 18 septembre avec cette cueca qui a remué tout le Chili. Merci à la vie.

Oscar Castro

Más de cuarenta años que he soñado tener casa en Chile, es como volver a los 17…Neruda decía: Un artista, tiene dos obligaciones. Partir y volver un artista que no vuelve es un cosmopolita y cosmopolita es apenas un hombre, apenas la sombra de una luz moribunda…Este aleph situado en una comuna popular será comunitario; al mismo tiempo internacional con intercambio con comediantes franceses y donde el Aleph ha desarrollada una vasta y reconocida labor transformándose en el primer teatro latino americano que se instala en Paris por más de cuarenta años formando parte del teatro francés como lo ha sido el teatro Aleph en Chile.
Mi gratitud a todos que hicieron posible la apertura de este lugar donde espero crecer, aprender y lograr que mis sueños de verdadera justicia y cultura comunitaria la pueda al fin compartir con mi gente que es la que más quiero en el mundo.
No habría mejor día para poner esa banderola que este 18 de septiembre con una cueca que movió a Chile entro. Gracias a la vida.

Oscar Castro

Los Josefinos et Zandoly

Vendredi 16 Octobre à 20h30

Concert

Los Josefinos fait revivre sur scène les trésors oubliés de la période 65-75. L’âge d’or d’un Groove qui fait danser de Santiago jusqu'à Chicago !

Projet musical riche en couleurs, Zandoly revisite les joyaux des musiques afro américaines et antillaises des années 70's. De New-York à Pointe à Pitre, de la Soul Funk au vieux Compa, ce collectif vous fait voyager à travers les cultures d’héritage africain.

 

Rachel Yarabou : chant
La Jose : chant, percus
Amina Mezaache : flûte
Matthieu Fasani : saxophone
Mr Saii : guitare
Ben Artuphel : basse
Sylver : percus
Mohamed Madjid : batterie
Ruben Trottein: Claviers
Dom Mourouvain: saxo Alto

Tarif unique: 10 €

Réserver: theatrealeph@wanadoo.fr

 

 

EXIL SUR SCENE

10 octobre à 21h15

Festival Echos d'ici et d'ailleurs.

Festival Echos d'ici et d'ailleurs sur les pas de Christophe de Ponfilly à Labastide-Rouairoux

Avant-première du film  "Exil sur scène" de Marina Paugam et Jean-Michel Rodrigo.

 

SOIRE SOLIDAIRE AVEC LE NORD DU CHILI

Vendredi 9 octobre

De 19h à minuit

L’association Esperanza Latina Chile organise une soirée le vendredi 9 octobre de 19h à minuit au bénéfice des victimes du tremblement de terre au Nord du Chili.

Animateur: Ivan Treskow

Artistes Volontaires
Victoria Delarozière
Danse Neliida Asoc.
America Andina
Estampas del Peru
Marcus Soto Cea
Ricardo Delgado
Pizko Mc FatCat
ERA & HECHIZERA
Dansas Folkloricas Salvador Allende
Josefina Echenique en tournée en Europe

 

Info: 06.21.77.49.28

esperanzalatinachile@live.fr

PAF: 7 euros

ATTACHE DE PRESQUE

Vendredi 25 septembre à 20h30

Humoriste

A travers ce spectacle, Lionel AKNINE nous raconte son parcours, ses aventures avec les différents acteurs du milieu: journalistes, artistes, manager…
L’évolution de sa carrière est dépeinte avec humour et légèreté. 
Les situations s’enchainent, les quiproquos aussi et l’univers du show-business nous est dévoilé.

 

 

Tarif unique: 10 €

Réserver

theatrealeph@wanadoo.fr

 

 

 

 

C'est la rentrée !

septembre 2015

A vos marques, prêts, partez !

 

Chers amis, cher public
A vos marques, prêts, partez !… C'est ça la rentrée ! Chacun à son poste de combat : L’enfant à l’école, le boulanger au pain, et le marteau au clou.
Nous aussi, nous retrouvons notre poste… Prêts à accueillir les élèves des ateliers Latin’Actor, les anciens et les nouveaux. Prêts à multiplier les petits pains faits maison, à recevoir nos amis avec un bon verre de Gato negro qui ronronne dans nos mains… Et continuer cette vie merveilleuse qui ne se lasse jamais des "rentrées", ni des "sorties", des étés, ni des printemps. Sans oublier les hivers avec leurs feux de cheminée, regardant le temps passer, et les automnes avec leurs feuilles qui se transforment en tapis couleur noisette.
Cette rentrée m’a rendu poète, j’ai découvert mon émerveillement pour les "rentrées" et les "sorties". Parce qu’elles s’annoncent toujours pleines de rencontres et de bonnes surprises. Il y en a aussi parfois des mauvaises, mais il est inutile d'en parler.
La seule pensée de savoir que nous nous reverrons bientôt, me procure une joie immense.

Un abrazo.

Oscar Castro
Directeur du Théâtre Aleph

Prepararse, Listo, Ya…Y partió la “entrada” todo el mundo a sus puestos de combate…El niño al colegio, el pandero a sus panes, y el martillo al clavo.
 Nosotros a lo nuestro… a rencontrase con los alumnos de latín-actor los antiguos y los nuevos para multiplicar los panes amasados. Rencontrar a los amigos con el “gato negro” ronroneando en nuestras manos y seguir esta maravillosa vida que no se cansa de tanta entrada y salida de veranos y primaveras, sin olvidar el invierno con mate y zopaipillas, mirando el tiempo que pasa con las hojas que se nos transforman en alfombras color a nueces. Esta “entrada” me puso poeta porque descubrí que me enamaravillan las entradas y salidas porque estas llegan llenas de amigos y lindas sorpresas y malas también, esas llegan de todas maneras, así que mejor ni nombrarlas.
 Solo saber que pronto nos encontraremos me da una enorme felicidad.

1
2
3
4
5
6
7