Actualités

NUIT DE SOUTIEN AU THEATRE ALEPH CHILI

19 DECEMBRE 2015

19 DECEMBRE 2015 - NUIT SOLIDAIRE AVEC LE T.A.C

"La nuit suspendue" aura, ce samedi, un parfum de lune, puisque ce sera une soirée solidaire avec le T.A.C (Théâtre Aleph Chili), toute la recette de la soirée sera consacrée à l’édification d’un centre culturel dans le quartier de la Cisterna. Un espace de création écologique où l’on retrouvera les éco-spectacles du théâtre Aleph : Pain, soupe et théâtre faits maison.

Après le spectacle : une fête jusqu’à l’aube animée par le "Jackie Pall Theater Group" (JPTG) qui part en janvier au Chili pour amorcer cette nouvelle bombe.

Le JPTG est une communauté constituée d’artistes variés (théâtre, cinéma, musique, danse, dessin, sculpture, photo), d’artisans et de créateurs en tous genres qui aiment se retrouver, partager et vivre des événements culturels, ludiques et festifs.

LE BATACLAN ET L'ALEPH

Novembre 2015

UNE HISTOIRE D'AMOUR

Chers amis, cher public,

"Je peux admettre que la capacité humaine de destruction l’emporte sur la capacité de création et de transformation, comme la mort l’emporte toujours sur la vie, mais c’est la vie qui crée la vie, la conscience de la dignité de chaque être humain qui crée la liberté et l’égalité de tous." (Alain Touraine)

L’hymne du Théâtre Aleph, créé au siècle passé, en 1967, chantait: “Nous, ceux de l’Aleph, nous avons un navire de guerre, pour le jeter à la mer, et boire et boire jusqu’au fond de la mer."

“El Supertricio”, c’était le nom de notre navire, a navigué sur différents océans de la vie. Nous avons souffert et lutté, aimé et chanté. Dans sa distribution, le monde nous a donné le triomphe et la déroute, nous avons dégusté la saveur du pain et le goût du sang… Nous avons emprunté notre chemin avec toutes les forces que Dieu a pu nous donner.

Parmi nos nombreux voyages à bord du “Supertricio”, il y a celui qui nous a transportés vers une des fantaisies les plus merveilleuses vécue par le théâtre Aleph : Ce fut au Bataclan où le navire de nos rêves a mouillé l’ancre pour présenter "Le Kabaret de la dernière chance", une de nos pièces préférées qui y a connu un succès de plus de trois mois totalement inespéré à l’époque. C’est à ce moment et dans cet espace que notre théâtre entre définitivement dans l’histoire du théâtre français.

Et son équipage se souvient que c’est au Bataclan que l’Aleph passe de la misère à la pauvreté.

Le Bataclan était devenu notre seconde maison. En présence de Danielle Mitterrand nous y avons inauguré le premier festival du "théâtre des gens et des métiers" de France. C’est au Bataclan que l’Aleph a présenté "La maison accepte l’échec" et qu’il a joué la première de "Christophe Colomb Super Star", lors des célébrations du cinq centième anniversaire de la découverte de l’Amérique.

Le Bataclan nous a ouvert des routes dans ce merveilleux pays : "la France éternelle". Nous n’oublierons jamais ce lieu désormais profané par les ennemis de la vie.

C’est ici que le 13 novembre une fusillade a mis fin à la vie de plus de 80 personnes, parmi eux se trouvaient nos amis et compatriotes, Patricia San Martin et sa fille Elsa Verónica, avec qui nous avons partagé plus d’une fois une empanada arrosée d’un bon vin rouge chilien. Luis Felipe Zschoche Valle, leader du groupe "Capitán América" et sa femme Cécile Misse, deux jeunes débordant de vie sont aussi tombés sous les balles assassines.

"Les pas peuvent fouler mille ans le lieu de ce massacre, ils n’effaceront pas le sang de ceux qui y tombèrent". Un crime contre cette humanité simple comme nous tous qui ne voulons qu’une chose : partager la vie et la paix.

Nous n’avons jamais été sûrs de rien. C’est pour cela que notre consigne a toujours été qu’il faut aimer, pour redevenir chaque jour plus terre, écume sacrée, mouvance des vagues… Et nous devons chanter car c’est en chantant que se fonde la patrie, parce que si nous ne chantons pas, la terre meurt.

Pour fonder la patrie, nous avons clôturé notre hommage : “Tignous Hasta Siempre!” et c’est en chantant que nous jouerons la première de “Le Réfugié M“, pour que la terre ne meure pas.

"Seule la vie crée la vie" affirme Alain Touraine. C’est à cette source qui vient du plus profond de la terre que nous nous accrochons, pour donner un sens à notre existence.

Un abrazo.

Oscar Castro

Directeur du Théâtre Aleph

 

Une discrimination ça va... Deux, bonjour les dégâts !

Lundi 30 novembre

Atelier théâtre des gens et des métiers TGM

Spectacle de l'atelier Théâtre avec Atout Majeur (Zoubida Belkebir) sur le thème de la violence familiale

SYNOPSIS

Depuis 2006, chaque année le Théâtre Aleph réalise avec des femmes en parcours d’insertion chez Atout Majeur   l'action "Théâtre et lutte contre les discriminations" tout à fait  originale et efficace, qui soigne l’humain, la dignité et la confiance. La parole, le jeu, le partage et la générosité en sont les bases.

Oscar Castro écrit des scènes sur les thèmes à traiter, avec les mots des participants. Les scènes sont illustrées de quelques chansons et chorégraphies travaillées durant l’action par Sylvie Miqueu. Un fil conducteur relie l’ensemble et donne harmonie et cohérence au spectacle joué par les femmes.

Cette année, le Théâtre Aleph a le plaisir de vous inviter à une représentation de la nouvelle pièce créée dans le cadre de cette même action "Théâtre et lutte contre les discriminations" avec un groupe de femmes et d'hommes en parcours d'insertion chez Atout Majeur.

DATES

Lundi 30 novembre 2015 à 15h - Théâtre Aleph (30, rue Christophe Colomb  - Ivry sur Seine) dans le cadre de la journée de la solidarité.

Samedi 12 décembre à 20h au Théâtre Aleph.

PARTENAIRES

Cette action est soutenue par l'ACSE, la DDCSJ du 94, le CG du 94 et la Région IdF.

En collaboration avec  Atout Majeur.

TAVEKAPAMETAPE

Mercredi 25 novembre 2015

Atelier théâtre des gens et des métiers TGM

Spectacle de l'atelier Théâtre avec Atout Majeur (Zoubida Belkebir) sur le thème de la violence familiale

SYNOPSIS

Depuis 2006, chaque année le Théâtre Aleph réalise avec des femmes en parcours d’insertion chez Atout Majeur   l'action "Théâtre et lutte contre les discriminations" tout à fait  originale et efficace, qui soigne l’humain, la dignité et la confiance. La parole, le jeu, le partage et la générosité en sont les bases.

Oscar Castro écrit des scènes sur les thèmes à traiter, avec les mots des participants. Les scènes sont illustrées de quelques chansons et chorégraphies travaillées durant l’action par Sylvie Miqueu. Un fil conducteur relie l’ensemble et donne harmonie et cohérence au spectacle joué par les femmes.

Cette année, le Théâtre Aleph a le plaisir de vous inviter à une représentation de la nouvelle pièce créée dans le cadre de cette même action "Théâtre et lutte contre les discriminations" avec un groupe de femmes et d'hommes en parcours d'insertion chez Atout Majeur.

DATES

Vendredi 6 novembre 2015 à 14h30 - Théâtre Aleph (30, rue Christophe Colomb  - Ivry sur Seine)

Mercredi 25 novembre 2015 à 15h- Centre social de la cité Gagarine  (Ivry sur Seine) dans le cadre de la journée de lutte contre les violences faîtes aux femmes.

PARTENAIRES

Cette action est soutenue par l'ACSE, la DDCSJ du 94, le CG du 94 et la Région IdF.

En collaboration avec  Atout Majeur.

 

 

LE CANARD ENCHAINE

28 octobre 2015

Tignous hasta siempre !

Un article de Mathieu Perez.

France Inter

30 octobre 2015

D'ici, d'ailleurs

Oscar Castro sera vendredi 30 octobre 2015 à 20h sur France Inter à l'émission D'ici, d'ailleurs avec Zoé Varier.

Rediffusion de l'émission du 15 juillet

CHARLIE HEBDO

21 octobre 2015

copinage

Charlie Hebdo annonce notre spectacle "Tignous hasta siempre!" dans la rubrique "copinage"

ALEPH CHILI

18 septembre 2015

Le théâtre Aleph a sa maison au Chili !

 

Voilà 40 ans que je rêvais d’avoir une maison au Chili pour l’Aleph, c’est comme un retour à nos 17 ans… Neruda disait : Un artiste a deux obligations, partir et revenir, un artiste qui ne revient pas c’est un cosmopolite et un cosmopolite c’est à peine un homme, à peine l’ombre d’une lueur moribonde… Cet  Aleph, situé dans une commune populaire, sera communautaire mais aussi international, avec des échanges avec des comédiens français où l’Aleph a développé un travail important et reconnu pour devenir le premier théâtre latino-américain installé à Paris depuis 40 ans, faisant ainsi partie intégrante du théâtre français, comme le fut le théâtre Aleph au Chili. Toute ma gratitude à ceux qui ont rendu possible l’ouverture de ce lieu où j’espère grandir, apprendre et parvenir à réaliser mes rêves de vraie justice et de culture communautaire pour enfin la partager avec mes compatriotes qui restent ceux que j’aime le plus au monde. Il n’y avait pas de jour meilleur pour planter cette banderole que ce 18 septembre avec cette cueca qui a remué tout le Chili. Merci à la vie.

Oscar Castro

Más de cuarenta años que he soñado tener casa en Chile, es como volver a los 17…Neruda decía: Un artista, tiene dos obligaciones. Partir y volver un artista que no vuelve es un cosmopolita y cosmopolita es apenas un hombre, apenas la sombra de una luz moribunda…Este aleph situado en una comuna popular será comunitario; al mismo tiempo internacional con intercambio con comediantes franceses y donde el Aleph ha desarrollada una vasta y reconocida labor transformándose en el primer teatro latino americano que se instala en Paris por más de cuarenta años formando parte del teatro francés como lo ha sido el teatro Aleph en Chile.
Mi gratitud a todos que hicieron posible la apertura de este lugar donde espero crecer, aprender y lograr que mis sueños de verdadera justicia y cultura comunitaria la pueda al fin compartir con mi gente que es la que más quiero en el mundo.
No habría mejor día para poner esa banderola que este 18 de septiembre con una cueca que movió a Chile entro. Gracias a la vida.

Oscar Castro

Los Josefinos et Zandoly

Vendredi 16 Octobre à 20h30

Concert

Los Josefinos fait revivre sur scène les trésors oubliés de la période 65-75. L’âge d’or d’un Groove qui fait danser de Santiago jusqu'à Chicago !

Projet musical riche en couleurs, Zandoly revisite les joyaux des musiques afro américaines et antillaises des années 70's. De New-York à Pointe à Pitre, de la Soul Funk au vieux Compa, ce collectif vous fait voyager à travers les cultures d’héritage africain.

 

Rachel Yarabou : chant
La Jose : chant, percus
Amina Mezaache : flûte
Matthieu Fasani : saxophone
Mr Saii : guitare
Ben Artuphel : basse
Sylver : percus
Mohamed Madjid : batterie
Ruben Trottein: Claviers
Dom Mourouvain: saxo Alto

Tarif unique: 10 €

Réserver: theatrealeph@wanadoo.fr

 

 

EXIL SUR SCENE

10 octobre à 21h15

Festival Echos d'ici et d'ailleurs.

Festival Echos d'ici et d'ailleurs sur les pas de Christophe de Ponfilly à Labastide-Rouairoux

Avant-première du film  "Exil sur scène" de Marina Paugam et Jean-Michel Rodrigo.

 

1
2
3
4
5
6
7
8