Actualités

SAO PAULO / BRESIL

22 JUIN 2015

WORKSHOPS LATIN'ACTOR AVEC OSCAR CASTRO

Na periferia de SP, grupo teatral recebe autor chileno e discute o papel da Arte na ditadura

Publicado em 05/06/2015por Filhos da Dita

Em junho, o Núcleo Teatral Filhos da Dita recebe o dramaturgo Oscar Castro para uma série de atividades nas periferias paulistanas

Formado por atrizes e atores do bairro Cidade Tiradentes, na Zona Leste de São Paulo, o Núcleo Teatral Filhos da Dita recebe, com o patrocínio da Secretaria de Estado da Cultura, no mês de  junho, o dramaturgo chileno Oscar Castro, para uma série de atividades culturais pelas periferias paulistanas. O objetivo do projeto é discutir o papel da Arte e do teatro nos períodos de ditadura no contexto do Chile e do Brasil.

Oscar é autor da peça “A Guerra“, escrita em 1976, que foi adaptada pela companhia e é encenada desde 2013. A adaptação faz uma reflexão atual sobre temas como violência, poder e alienação, entre outros pontos que compõem a guerra diária de cada ser humano.

A vinda do autor ao Brasil será extremamente importante, pois poderá contribuir para o enriquecimento artístico do grupo e do bairro. Sendo assim, em sua residência por aqui, Oscar acompanhará os ensaios do grupo e participará de oficinas e rodas de conversa. Todas as atividades serão gratuitas e não é necessário inscrição para participar.

Atividades

O pontapé inicial da visita do autor será com a apresentação da peça A Guerra, na terça-feira (23/06), às 20h no Centro Cultural Arte em Construção, em Cidade Tiradentes.

Uma roda de conversa “Ditadura, Teatro e Vida”, cujo intuito de promover um intercâmbio de experiências entre as realidades brasileira e chilena no contexto cultural e político também acontece, no sábado (27/06), às 19h no espaço sede da Kiwi Companhia de Teatro, localizado no bairro de Santa Cecília, Zona Oeste da capital paulistana. O bate-papo contará com a presença de moradores do bairro Cidade Tiradentes, que viveram no período da ditadura e foram caçados, presos e torturados; entre outras pessoas, como o deputado Adriano Diogo, que foi presidente da Comissão Nacional da Verdade (CNV).

A oficina “O Ator Latino” também faz parte da série de atividades entre o Filhos da Dita e o dramaturgo. Com foco no trabalho corporal e na direção cênica, Oscar Castro ministrará duas edições do workshop, ambos em espaços culturais localizados nos extremos da cidade. A primeira, na quinta-feira (25), às 18h no Espaço Cultural CITA, no bairro do Campo Limpo, Zona Sul, e a segunda, na terça-feira (30), às 15h, no Centro de Formação Cultural de Cidade Tiradentes, na Zona Leste .

CONFIRA A AGENDA

>>>A presentação A Guerra

Terça-feira (23/06), no Centro Cultural Arte em Construção, em Cidade Tiradentes. Horário: 20 horas.

>>>Oficina O Ator Latino

*Quinta-feira (25/06), no Espaço Cultural CITA, no bairro do Campo Limpo, Zona Sul. Horário: 18 horas.

>>>Roda de conversa “Ditadura, Teatro e Vida”

*Sábado (27/06), no espaço sede da Kiwi Companhia de Teatro, localizado no bairro de Santa Cecília, zona Oeste da capital paulista. Horário: 19 horas.

>>>Oficina O Ator Latino

*Terça-feira (30/06), Centro de Formação Cultural de Cidade Tiradentes, na Zona Leste. Horário: 15 horas

Não é necessário inscrição para participar das atividades.

 

CHIMÈRE D'AILES ARDENTES

vendredi 19 juin - 20h30

THEATRE PERFORMANCE

CHIMERE D'AILES ARDENTES

de Jordan Estevan (Mexique),
Prix Littéraire Kutxa 2005, San Sebastian Espagne
Conception, Adaptation, Mise-en-scène:Rodrigo Ramis
avec:Claire-Monique Scherer et Rodrigo Ramis
Dessin:Emmanuelle Mafille
Robe: Stéphanie Coudert
Musiques:German Estrada Fricke, Armando Manzanero
avec le soutien de la Spedidam

Dans sa maison d'un soir,une femme nous accueille avec un Rituel de Café puis nous invite à passer dans sa chambre pour nous raconter son histoire si singulière,21 ans avec l'homme de sa vie, décédé le matin-même.

"Le chemin de la vie passe de l'ignorance à la Connaissance,de la peur à l'Amour".
Théâtre d'Ailes Ardentes est une compagnie
de Théâtre Contemporain, Poésie et Mythologie.
Notre travail est à la croisée
du Théâtre, la Performance et le Rituel,
créant des expériences telles des Soirées "à la maison",
partageant l'intimité de nos Présences
avec des histoires essentielles.

Presse ici

CASTING THE MUSICAL

18 juin à 20h30

Matias PRADENAS

LA PREMIÈRE COMÉDIE MUSICALE TOUT SEUL !

Date exceptionnelle : Jeudi 18 juin à 20H30 au Théâtre Aleph.

CASTING THE MUSICAL :
Après l'obtention de son bac, Jean-Charles Costa décide d'arrêter les études pour réaliser son rêve : être acteur. Ses parents, n'étant pas en accord avec son choix de carrière, décident de le mettre à la porte.
Seul contre tous et son rêve dans la poche, il doit trouver un travail et un appartement pour gagner son indépendance. Cette extraordinaire fresque de vie moderne est inspirée de faits pas tout à fait réels.

Écrit, composé et interprété par Mathias Pradenas

Infos & résas : castingthemusical.resas@gmail.com
Tarif unique : 10€

THÉÂTRE ALEPH
30 rue Christophe Colomb
94200 Ivry-sur-seine

M7 : Pierre et Marie Curie
Bus 132 : Louis Bertrand (au départ de M14 Bibliothèque François MItterand)

“RÉPARATIONS EN COURS”

11/12 juin à 20h30

“Un spectacle qui ouvre le débat et l’appétit !”
COME PROD - CRÉATION 2015

Deux femmes dans une cuisine…
Pourquoi encore et toujours mettre les femmes aux fourneaux ?
Parce qu’il faut bien faire bouillir la marmite et continuer à nourrir les
siens même quand on doit écrire la vie des femmes en 5 mn.
Alors, tout en préparant une ratatouille qu’elles partageront à la fin de
la pièce avec le public, ces deux féministes si différentes l’une de l’autre,
se repassent la patate chaude : ça va chauffer, bouillir, fumer, brûler,
saigner, pour que finalement, un jour peut-être, tout soit aux petits
oignons.

D’après les textes de Christine Delphy, Virginie Despentes, Luc Frémiot, Benoîte Groult, Gisèle Halimi...

Une idée originale de Fanny Atlan et Corinne Merle
Création lumière de Fabienne Breitman
Collaboration artistique Florence Évrard

Cliquez ici pour regarder le teaser

Sur la pièce 

Tarifs:

Tarif plein 15 € 
Tarif réduit (Ivryens) 12 € 
Chômeurs, étudiants 10 € 
Gratuit (moins de 18 ans)

Pour réserver, envoyer un mail à : theatrealeph@wanadoo.fr

DOS ANGELES EN PARIS

vendredi 29 mai à 20h30

Concert

ANGEL PARRA ET ANGEL PARRA O. EN CONCERT

Deux anges venus de loin, précisément du Chili, se retrouvent pour notre grand plaisir au théâtre Aleph :
Angel Parra, père, que l’on ne présente plus car vivant en France depuis bientôt 39 ans, il est bien connu de notre public. 
et Angel Parra O., le fils, élu en janvier 2014 « Meilleur guitariste de jazz de l’Amérique Latine en 2014 » par une revue spécialisée Rockaxsis , après une tournée en Scandinavie et avant de regagner Santiago du Chili, s’arrête à Paris pour cette rencontre exceptionnelle. Une rencontre entre père et fils, unis par le talent, par la sensibilité et l’entente intergénérationnelle. Et en même temps de deux styles : le folk et le jazz.  
Chères amies, chers amis, fidèles du Théâtre Aleph, ne manquez pas cet événement des héritiers légitimes de la grande Violeta Parra. 

FERENCE

27 MAI

LA VIE EST DANS LE PRE - VIVRE SANS PESTICIDES

POUR FETER NOS 25 ANS A IVRY

Nous avons décidé d’ouvrir au Théâtre Aleph des agoras autour de figures indisciplinées de l’humanisme contemporain, pour nous aider à ne jamais renoncer à l’utopie d’un monde fraternel – En toute simplicité !

Par les temps qui courent, préférant ne pas utiliser le mot "con", nous vous invitons à une "Férence" sur le thème:

"La vie est dans le pré - vivre sans pesticides ".

PROGRAMME

20h - PROJECTION

film documentaire "La mort est dans le pré" de Eric Guéret

Un documentaire sur des agriculteurs victimes des pesticides. Douloureux, le sujet de La mort est dans le pré est l’un de ceux dont la gravité pourrait dissuader les spectateurs. Ils auraient tort, car ce film choral dévoile des personnages attachants, femmes et hommes courageux et pudiques auxquels on pense longtemps après la dernière image. Tous passionnés par leur métier d’agriculteur. Même s’il les tue en silence.(Télérama)

21h - FERENCE 

Eric Guéret, réalisateur
Gilles Clément, Ingénieur horticole, paysagiste, écrivain, jardinier
Serge Orru, fondateur du festival du vent de Calvi, 
Conseiller  en charge de l’environnement d'Anne Hidalgo

MAI.... 68

MAI

Faîtes l’amour, pas la guerre

Le mois de Mai est primordial pour moi. Mai 68… Paris est dans les rues… Ouvriers et étudiants, main dans la main, convaincus que la plage est sous leurs pieds et qu’il suffit d’arracher les pavés pour que la mer apparaisse, généreuse et remplie de messages leur promettant des jours meilleurs. Avec cette prophétie fondamentale pour la vie humaine : “Faîtes l’amour, pas la guerre“ et ce cri qui résonnait dans le monde entier : “Hô, Hô, Hô Chi Minh, lucharemos hasta el fin”.
Ce “68“ occupe aujourd’hui, tout mon corps puisque le 13 mai est le jour de mon anniversaire.
Pour conclure, ces “68“… que j’accomplis aujourd’hui, ce sera mon Mai 68 à moi. Je travaillerai durement pour parvenir à devenir une étincelle de cette histoire. Je dois reconnaître que je ne me suis pas vraiment préparé car ce n’est que ce matin que j’ai réalisé que ce défi se dressait devant moi, ce qui m’a pris par surprise… !
Mais l’année prochaine je ne me ferai pas surprendre… Mai 69 !! Avec tous les progrès scientifiques et techniques, je sais que je pourrai assurer le minimum syndical.
Merci à tous mes amis qui m’ont envoyé des messages et à tous ceux qui ont oublié de le faire.

Oscar Castro

El mes de mayo es un mes sensacional para mí. Mayo 68... París, en las calles... Obreros y estudiantes convencidos que la playa estaba allí y que sólo había que sacar las piedras, para que apareciera ese mar generoso lleno de mensajes prometiendo días mejores. Acompañado de esa profecía fundamental para la vida humana: “Hagamos el amor y no la guerra”. Y ese grito que resonaba en todo el mundo: “Hô, Hô, Hô Chi Minh, lucharemos hasta el fin”.
Este 68, entró hoy entero a ocupar mi cuerpo, ya que el 13 de mayo es el día de  mi cumpleaños.
En conclusión, estos 68 que tengo, será mi Mayo 68 mío. Trabajaré duro para llegar a ser un destello de aquel histórico. Debo confesar que no lo he preparado muy bien, ya que sólo me dí cuenta esta mañana y me pilló de sorpresa...!
En todo caso, el año próximo no me pillará de sorpresa... Mayo 69 !!, con todos los adelantos técnicos y científicos, sé que podré asegurar el mínimo sindical.
Gracias a todos mis amigos que me han mandado mensajes de saludo y también gracias a los que se les ha olvidado hacerlo.

Oscar Castro

 

 

LE MOIS DE MAI

Mai 2015

Le mois de Mai est un de mes préférés.

 

En France, ma seconde patrie, on dit « en Mai, fais ce qu’il te plait ! », et moi ça me plait de faire ce qu’il me plait. Mai, mois de la liberté, de l’arrivée de ce printemps qu’on attend depuis un an, Mai est aussi le mois de mon anniversaire… mais surtout celui de ma Sylvie, mon printemps à moi. Nous sommes donc deux taureaux, toujours prêts à…! Mai, c’est un mois qui ne vient jamais sans son lot de surprises… ainsi, la troupe du Théâtre Aleph prépare ses valises pour partir en Inde au « Festival Bratyajon Theater », juste un petit raccourci pour que j’aille ensuite travailler avec des jeunes au Brésil.

 

Et à Ivry-sur-Seine me direz-vous ? Mais c’est qu’ici, dans notre port d’attache, les activités ne s’arrêtent jamais, le programme de fêtes de nos vingt cinq ans bourgeonne, fleurit… 

 

Juste un petit mot pour finir, ce mois de Mai nous amène aussi la sortie du superbe film « On est vivants » de notre amie réalisatrice Carmen Castillo, un documentaire sur  l’engagement politique d’aujourd’hui, et je vous invite très amicalement à ne pas tarder pour aller le voir.

 

Alors, à bientôt, au bonheur de partager du bonheur avec vous !   Un abrazo.

 

Oscar Castro

 

 

Mayo es uno de mis meses preferidos.

 

Es el mes de mi aniversario. Además, me gustan los toros porque son buenos para pelear. Es un mes que me trae sorpresas. En estos momentos estamos preparando las maletas para ir en India "Festival Bratyajon Theather" y luego a Brasil. Mientras que los camarines del teatro Aleph Paris están funcionando a toda maquina para los diferentes espectáculos que el Aleph continuara presentando en este mes de mayo el mejor del año.

Entre todas esta sorpresas esta la salida de filme de nuestra gran cineasta chilena Carmen Castillo: « On est vivants ».

 

Oscar Castro

Alain TOURAINE parle de LA BRUME

10 mars 2015

Une Brume… qui se lève.

Le sujet préféré des auteurs c’est leur propre création.

Sartre y a consacré un des premiers volumes de ses "Situations" : "Qu’est-ce que la littérature ?" et un des grands succès de la nouvelle vague au cinéma fut "La nuit américaine" de Truffaut.
Oscar Castro a toujours cherché à passer de l’autre côté, à être l’objet principal des pièces qu’il écrit. Le jeu est dangereux, mais quand il est réussi, quand l’auteur entre en lui sur le bout des pieds sans faire de bruit, par effraction ce peut être une grande réussite. C’est le cas cette fois et il entraîne dans le talent et l’humour, non seulement Sylvie – c’est bien la moindre des choses – mais toute la petite troupe qui s’envole dans les cintres.

Un régal. Allez le voir. Si vous l’avez déjà vu, je sais que vous l’aurez déjà recommandé à vos meilleurs amis, ceux qui aiment le théâtre… et Oscar.


Alain Touraine

Chronique sur "La Brume"

02/03/2015

Fable moderne écrite et mise en scène par de Oscar Castro

Fable moderne écrite et mise en scène par Oscar Castro, avec Oscar Castro, Sylvie Miqueu, Natacha
Moyersoen, Catherine Max Martineau, Tales Resende, Anais Alric, Cathy Treskow et Pascal Campinos.

Depuis la co-fondation du Théâtre Aleph au Chili en 1976 qu'il a ensuite emporté dans sa valise d'exil pour la France, le comédien, metteur en scène et dramaturge Oscar Castro reste un Don Quichotte du théâtre qui, s'il ne peut changer le monde, ne renonce pas à en rêver par son appel au discernement pour lutter contre les leurres et les dérives d'une démocratie déliquescente.
Dès lors rien que d'évident que ce personnage emblématique soit au cœur de son opus intitulé "La brume", en référence à la chape de bêtise, d'injustice, de désenchantement et de corruption généralisée qui augure ce siècle, dans lequel un metteur en scène, son double autofictionnel, part en quête du tombeau du chevalier à la triste figure pour en délivrer l'âme combattante.
Oscar Castro a concocté une partition qualifiée de "fable moderne" qui, par son écriture comme par sa mise en scène, et comme nombre de ses pièces, résiste à l'étiquetage parce qu'affranchie des codes et des conventions théâtrales classiques et inscrite dans l'héritage d'une théâtralité dadaiste comme du surréalisme et de l'absurde, elle s'appuie sur l'esthétique de l'antiréalisme absolu pour traiter de la réalité.
Peut-être pour réinventer le théâtre comme le Théâtre Aleph, dans lequel sont audibles les bruits de la rue et où flottent les savoureuses effluves de la carbonada que spectateurs et comédiens partageront à l'issue du spectacle, réinvente le théâtre en tant que lieu convivial créateur de lien social et de partage.
Dans "La brume", il est également question du rapport entre la réalité et la fiction, ainsi que du théâtre, de l'illusion théâtrale, du personnage anti-pirandellien. Ainsi que du personnage devenu créature dotée d'une conscience autonome et de l'immortalité, une belle tentation pour un auteur que de le vampiriser pour parvenir à ses fins.
Oscar Castro, à la mise en scène et au jeu, est le chef d'orchestre de cette partition kaléidoscopique inscrite dans la veine du burlesque tragi-comique et interprétée avec verve et passion par la troupe du Théâtre Aleph.

MM www.froggydelight.com

http://www.froggydelight.com/article-15862-La_brume.html

 

1
2
3
4
5
6
7
8
9